Comprendre le langage des perroquets

 Quand un oiseau crie, c'est pour vous dire qu'il veut avoir ou qu'il lui manque quelque chose (ex: bain, fruits, légumes ou gâteries etc.)

C'est comme ça que les perroquets communiquent avec nous, les humains... pour nous dire : «Je ne suis pas content.... je veux avoir ceci ou cela».

Mieux et plus vite on comprend le langage des perroquets, moins ils auront besoin de crier pour se faire comprendre.

Un oiseau auquel on donne l’attention dont il a besoin pour se sentir de la famille, dont les autres besoins sont satisfaits est un oiseau heureux et comblé qui vocalisera de plaisir.

Dans la nature, les perroquets crient pour communiquer entre eux, se situer dans la végétation dense de leur environnement, pour signaler un danger, un arbre avec des fruits appétissants, attirer un partenaire…

Leurs cris doivent porter loin pour parvenir aux oreilles de ceux à qui ils sont destinés.

En captivité, les perroquets font la même chose : la pièce est vide, l’oiseau crie pour retrouver la trace de son maître ; une nouvelle personne arrive à la maison, l’oiseau qui la perçoit comme un danger en avertit son maître…

Dans nos maisons ou nos appartements, ce cri devient trop perçant et dérangeant.

Pour le prévenir, il faut se rappeler aussi que les perroquets supportent mal de vivre seuls ; dans la nature, ils sont toujours en couple ou en groupes ; les isoler de la famille quand tout le monde est de retour du travail, c’est s’exposer à des cris qui sont des appels de détresse.

Les perroquets sont des êtres intelligents qu’il faut tenir occupés pour éviter qu’ils s’ennuient.  Dans la forêt tropicale, leurs journées sont remplies d’occupations diverses et ils n’ont pas le temps de s’ennuyer.

Dans nos maisons, tout est à portée de leur bec; ils n’ont pas grand-chose à faire sinon attirer l’attention de la famille par leurs cris.

Leur trouver des occupations, leur apprendre des tours, stimuler leur curiosité en cachant des noix, en inventant des jeux sont autant de moyens d’empêcher les cris inutiles.


Toutes ces informations ont été écrites et proviennent de l'oisellerie Dj ; Propriétaire Mme Dolorès Boucher